Partagez | 
 

 Une obsession en chasse une autre. ➳ Léonardo De Castro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Univers : TVD

Messages : 2
Date d'inscription : 28/05/2018


MessageSujet: Une obsession en chasse une autre. ➳ Léonardo De Castro  Lun 28 Mai - 10:52



Léonardo De Castro

❯ Âge : Plus de 1200 ans
❯ Race : chasseur immortel
❯ Continent : Pays historique
❯ Territoire/royaume : Rome
❯ Classe Social : Riche
❯ Orientation Sexuelle : attiré par les femmes, sans aucuns doutes les plus belles
❯ Statut : ... on va dire que c'est compliqué.
❯ Camp : /
❯ Séries/Films : TVD
❯ Inventé : Oui
❯ Feat : jamie dornan

Caractère
Tu veux savoir qui je suis réellement ? Je sais que tu as fait des recherches sur moi, cependant, la réalité n'est pas toujours celle qu'on pense être. Tu crois peut-être que je suis paranoïaque, certes, ce n'est pas totalement faux. Mais je t'assure que ce n'est pas de ma faute, tout est à cause de mon pouvoir, ces voix qui me parlent en tout temps dans ma tête sont horribles, tellement elles sont fortes. A cause d'elles, je suis parfois incontrôlable, c'est mon pouvoir qui me contrôle, et non moi qui le contrôle. Pardon ? Un psychopathe tu dis ?! Seulement pendant mes pulsions meurtrières incontrôlables. Je n'ais pas toujours été comme ça, à l'époque, j'étais un gentil homme, pleins de bonnes manières, voilà pourquoi je suis toujours courtois même si l'époque n'est plus la même. Je trouve que les époques et les personnes deviennent de plus en plus grotesques, c'est bien grâce à cela que je suis d'un calme qui en perturbe plus d'un, il en faut beaucoup pour que je m'énerve. La jalousie par exemple, il y a quelques sujets sensible à ne surtout pas aborder, si tu tiens vraiment à ta vie. Je n'aime pas vraiment parler de moi, mais pour toi je vais faire une exception, mais comment pourrais-tu comprendre mon caractère alors que tu ne connais même pas mon histoire.

❯ Pseudo : Pretty Girl ❯ Tu as quel âge ? Texte ici ❯ Tu nous a trouvé où ? Texte ici ❯ Et t'en penses quoi ? Texte ici ❯ Acceptation d'un doublons d'avatar pour un inventé ? (Personnage de séries uniquement) texte ici. ❯ T'as un autre compte ? Lequel ? Texte ici ❯ Un petit mot ? Texte ici

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Univers : TVD

Messages : 2
Date d'inscription : 28/05/2018


MessageSujet: Re: Une obsession en chasse une autre. ➳ Léonardo De Castro  Lun 28 Mai - 10:56



Once upon a time
 Je suppose que tu veux tout savoir depuis le début ? Bien, commençons alors, car nous en avons pour assez longtemps. Il y a de cela 1736 ans je naquis à Rome, dans une famille de haut rang. Je n'étais pas le plus aîné de la famille, mais n'en restais pas moins le cadet non plus. J'avais un grand frère, et une petite sœur que je chérissais plus que tout au monde. J'avais appris à l'âge de mes 8 ans que j'étais destiné à devenir un grand chasseur, de sorcières qui plus ai. Je ne voulais en aucun cas tuer des personnes, même cela était mon devoir. Mon frère était déjà marier par obligation, de plus, il était loin d'être heureux. Ma sœur, elle aussi avait droit à ce destin, mais avant c'était mon tour. Je trouvais tellement injuste et égoïste de m'imposer ma future femme, celle qui porterai mes enfants et les élèverai. Pour moi, le mariage est un signe d'amour, je ne voulais en aucun cas me marier avec une inconnue. J'ai imposé ma condition à père, je voulais voir et connaître ma future épouse, pour en  juger si oui ou non je me marierai avec elle.


Je venais d'arriver au château accompagnés de ma famille. Les gardent nous avaient ouverts, toute ma belle-famille nous attendaient, ils étaient tous présent mise à part ma promise. Ces parents avaient beaux me dire qu'elle arriverait je voyais bien dans leurs yeux la peur qu'elle n'arrive pas. Je ne pouvais que comprendre son geste, puisque je me trouvais dans la même situation, cependant j'aurais souhaité qu'elle fasse un effort. Cela faisait maintenant plus d'une heure que nous l'attendions, mes parents avaient décidés de rentrer tandis que j'étais resté encore quelques temps. Le temps passait et toujours personne, je venais de me lever pour partir quand j'entendis les bruits dans l'escaliers.


 Je me retournais et apercevais la femme qui était ma promise. C'est alors que je plongeais mes yeux dans les siens, son visage était froid, tout comme le miens qui montrait l'impatience que j'avais eu. Ses parents firent les présentations, je lui fis un baise-main en signe de salutation, mais celle-ci restait de marbre. Puis sans un mot, elle est repartit aussi vite qu'elle était arrivée. Ses parents m'avaient assurés qu'elle était fatiguée, mais je n'étais pas dupe, cette fille n'avait aucunement envie de se marier avec moi. J'étais donc repartis chez moi. Mes parents m'avais demandé si j'avais pu enfin la voir, ils m'annoncèrent donc qu'ils me trouveraient une autre femme plus docile que celle-ci, cependant je ne baisse pas les bras aussi facilement et avais décidé de retourné la voir le soir même. Il était tard, le château avais l'air calme, surement qu'ils dormaient, je repasserais le lendemain quand j’aperçus une ombre sortir en douce du château. J'avais donc décidé de la suivre, la personne, qui n'était d'autre que ma promise, était montée sur un cheval avant de partir en direction de la forêt, j'étais donc remonté sur mon cheval et m'étais mis à sa poursuite. Des bruits se firent entendre, des hommes venaient de barrer la route à ma promise.  


Je les avaient suivis discrètement, arrivés à leurs camps, sans réfléchir je sortais mon arme et tirais sur tous ces tirants avant de délivrer la belle. Elle m'avait demandée, dirais-je plutôt agressée, pour savoir si je l'avais suivis, j'évitais la réponse en lui disant qu'un merci aurai été le meilleur. Cependant elle était déterminée à savoir, j'avais soupiré avant de lui avouer la vérité. Je n'avais pas mis ses parents au courant, j'avais espéré qu'elle ferait demi-tour mais cela n'avait pas été le cas et c'était retrouvé dans un mauvais pétrin. Elle ne voulait pas retourner chez elle, très bien, mais elle ne croyait tout de même pas que je l'a laisserais seule dans ces bois après ce qu'il venait de se passer ? Elle soupirait puis avançait avant de marmonner un merci qui était à peine audible, je l'avais entendu, mais n'avait pas relevé.


Nous avions passés quelques jours ensembles avant de repartir. Je me rappellerais toujours de ces quelques jours passés avec ma promise. Nous nous étions rapprochés et étions tout simplement tombés amoureux l'un de l'autre.  Je lui avais annoncé que je voulais que nous nous marions, cependant elle ne voulait pas faire plaisir à ses parents, je lui avais donc dit qu'il fallait qu'elle se fasse plaisir à elle. Je la voyais, hésiter, son coeur balançait, je voyais qu'elle en avait envie. Je m'étais mis à genoux devant elle, avant de lui demandé sa main, elle avait acceptée à mon plus grand bonheur. Notre premier baisé avait été magique, je n'avais jamais ressentit un sentiment aussi fort. J'étais sur d'une chose je l'aimais et je voulais vivre ma vie avec elle. Je l'avais ramené chez elle, ses parents me remercièrent de l'avoir protégé puis j'étais rentré chez moi. Mes parents avaient été heureux de me voir en vie, ils ne savaient pas où j'étais allé, je leurs avais raconté toute l'histoire. Ils étaient heureux de ma réaction cependant je voyais qu'au fond d'eux ils auraient préférés que je prenne une autre épouse car celle-ci me donnerais du fil à retordre. Le mariage avait été une grande cérémonie, Rose était devenue ma femme, j'étais l'homme le plus heureux au monde, j'avais pu épouser la femme que j'aimais.


Deux ans étaient passés et notre amour était de plus en plus fort. Jusqu’au jour où elle m'annonçait sa vraie nature, elle était une sorcière, la race que mes parents chassaient, j'étais mal à l'aise sachant que j'étais destiné comme tout bon chasseur de tuer sa race. J'avais décider de m'éloigner quelques jours d'elle, mais ces jours étaient horriblement vide, j'avais l'impression d'avoir un trou noir enfui en moi. J'avais fini par accepter sa vraie nature et lui avais révélé la mienne, elle avait été rassurée quand je lui avais annoncée que je n'avais jamais tuer de sorcière. Elle, n'avait jamais pratiqué la magie, donc logiquement elle n'était pas vraiment une de son espèce. Notre amour était plus fort que tout, nous voulions vivre l'éternité ensemble, cependant il fallait avoir recourt à la magie. C'est plutôt drôle non ? Un chasseur de sorcière qui veut utiliser la magie pour pouvoir rester toute l'éternité avec sa bien-aimé sorcière. Rose avait subtilisée le grimoire de son ancêtre Qetsiyah, à présent notre amour allé durer toujours.


La magie la démangeait de plus en plus, elle m'avait donc confié le grimoire de son ancêtre pour que je le mette en lieux sur. Rose voulait pratiquer de plus en plus et refusant d'en parler à ces parents j'avais opté pour en parler aux miens, je savais qu'ils trouveraient une solutions pour l'aider. Elle m'avait suppliée, j'avais fini pas lui promettre de ne rien dire, nous étions ensuite repartit chacun de notre côté. Je lui avais annoncé que nous allions partir en croisière le lendemain pour profiter tout les deux. En rentrant j'en avait parler à mes parents surement la plus grosse erreur de ma vie, et m'étais rendu le lendemain  sur le port comme prévu, cependant Rose n'était jamais venue. En rentrant chez moi j'avais aperçut le bain de sang, elle avait tuer toute ma famille, surement que c'était elle, ou peut être sa famille qui sait. Un rage était née envers elle, je voulais la retrouvé et lui demandé des explications. Je m'étais donc mis à sa recherches pendant plusieurs années, puis la rage que j'éprouvais envers elle disparaissait pour que le vide dans mon coeur y prenne place.  


J'essayais de remplir le vide dans mon coeur avec d'autre femme, mais rien ne marchais, aucunes n'arrivaient à me faire oublier ma femme, mon amour pour elle, était éternel. Une femme du nom de Juliana était venue à ma rencontre, elle m'avait ouvertement fait des avances, j'avais céder à celle-ci pourtant je n'avais pas pour habitude de cédé, c'était comme si elle m’envoûtait. J'étais comme attirée par elle, nous avions passé la nuit ensemble, je dormais quand celle-ci avait essayer de me tuer. Elle savait ma vraie nature, mes parents avaient tués ses ancêtres et elle s'était jurée de me tuer. A sa grande surprise son poignard ne me fit rien, je m'étais réveiller étonner. J'avais retiré l'arme qui se trouvait dans mon torse, un air méchant s'affichait maintenant sur mon visage. Je m'approchais d'elle avant de lui enfoncer celui-ci en plein cœur. J'avais l'impression d'être maudit, chaque fois qu'une femme commençait une relation avec moi, elle finissait toujours par mourir, disparaître ou encore essayer de me tuer et finalement la situation se retournait .


C'est à partir du moment où j'avais tué ma première sorcière que je m'étais rendu compte, qu'une marque ce dessinait au fur et à mesure, je ne savais pas ce que c'était surement que c'était normal chez les chasseurs, alors je ne m'étais pas posé plus de question que ça. Chaque sorcière que je tuais mes yeux s'illuminait et absorbait la magie. Avec les temps j'avais réussi à développer mes pouvoir pouvant marquer les sorcières, une fois celle-ci marquée je pouvais la retrouver n'importe où, j'étais comme connecté. Je ressentais la peur que mes proies marquées éprouvaient, je pouvais voir à travers leurs yeux. Cependant depuis que j'ai tué ma première sorcière, j'ai des pulsions meurtrières, des voix dans ma tête m'oblige à le tuer, elles sont tellement horribles que j'y succombe pour qu'elles s’arrêtent.

1357 à Chicago, je me rappellerai toujours de ce jour, c'était le marché comme toute les semaines, une foule incroyable
était présente, et parmi la foule ma femme, Rose. Elle était présente, nos regards se sont croisés quelques secondes, à ce moment précis, mon coeur avait fait mille tours. Cependant elle avait fuit, j'avais essayer de la fuir, mais la foule était trop épaisse, je n'avançais pas assez vite pour le suivre. Mon coeur c'était réduit, le vide qui était dans celui-ci était devenu encore plus grand. Son visage était tellement parfait, au fond de moi, c'était le destin, nous étions destinés à nous retrouver. J'étais déterminé à la retrouver et cette fois ci ce n'était pas pour la haine mais pour l'amour.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Univers : Marevan.

Royaume : Autres royaumes, jusqu'à il y a quelques jours.
Race : Vampire.
Messages : 22
Date d'inscription : 18/04/2018


MessageSujet: Re: Une obsession en chasse une autre. ➳ Léonardo De Castro  Jeu 31 Mai - 11:41
Re chez toi avec ce super vava **
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞


MessageSujet: Re: Une obsession en chasse une autre. ➳ Léonardo De Castro  
Revenir en haut Aller en bas
 
Une obsession en chasse une autre. ➳ Léonardo De Castro
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HYSTERIA  :: Il était une fois ... :: Le commencement :: Les légendes-
Sauter vers: