Partagez | 
 

 Donovan S. O'Neil | Roxime | L'homme est son propre démon. ➳

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
The angel and the demon | Co-fonda

Royaume : Roxime
Messages : 144
Date d'inscription : 01/12/2017


MessageSujet: Donovan S. O'Neil | Roxime | L'homme est son propre démon. ➳  Dim 21 Jan - 14:37

Donovan Stiles O'Neil




❯ FEAT : Dylan O'Brien
Carte d'Identitée

❯ AGE : 501 ans / 22 ans
❯ RACE : Loup
❯ Continent : Roxime
❯ Territoire/royaume : Roxime
❯ CLASSE SOCIAL : Bras droit de Perséphone, membre de la Résistance
❯ ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuel
❯ STATUT : Célibataire mais son coeur est pris
❯ CAMP : Neutre
❯ SERIES / FILMS : Roxime
❯ INVENTE : Oui

J'ai un caractère qu'on pourrais qualifier de bien trempé, je sais ce que je veux. Je ne me laisse pas marcher sur les pieds, j'ai horreur des personnes qui se permettent de rabaisser quelqu'un juste pour le pur plaisir. Je suis quelqu'un qui apprend assez vite, mon sens de l'organisation est très développer ce qui fait que je suis un leader pour faire plus rapide. Je respecte énormément les personnes, je me sens responsable des personne qui forment la résistance, s'il arrive un quelconque problème à l'un des membres je me sens responsable ce qui fait de moi une personne altruiste. La résistance est la seule famille que j'ai, du moins ce n'est pas réellement vrai mais vous en saurez plus un peu plus tard. Je suis quelqu'un de très combatif, en même temps si je suis l'un des meilleurs éléments de la résistance ce n'est pas pour rien. Je suis énormément protecteur avec les personnes que j'aime, je donnerais ma vie pour eux.  Je suis aussi très sensible, ce qui peut me jouer des tours.

----------------------

Les pouvoirs qu'est ce que c'est au fond, juste quelques choses pour ce sentir différent, aider ou terroriser les personnes. Les pouvoirs peuvent être positifs ou négatif, tout dépend dans quels mains ils tombent. Pour ma part, je possède les pouvoirs de bases d'un loup, vous savez, quand vous vous transformés contre votre volonté. Certes, avec le temps  j'ai réussi à contrôler avec difficulté, mes transformations sont moins douloureuses et moins longues, beaucoup moins longues, a mon plus grand bonheur bien sur. Pour ce qui est du reste, j'ai le don de pouvoir sentir et contrôler les émotions de quelqu'un. Par exemple, si toi, Invité,  tu ressens de la haine ou autre chose pour une personne je peut le sentir et le contrôler. Même s'il ne m'arrive que très rarement d'utiliser ce pouvoir, je trouve mesquin le fait de contrôler les sentiments de quelqu'un, pourtant, s'il est nécessaire je le ferais pour le bien de la résistance, mon bien. Je maîtrise d'ailleurs les armes, c'est plus pratique quand on est dans la résistance non ? Bon ce n'est pas un pouvoir puisque je ne possède cette faculté que grâce à mes nombreuses et interminables heures d’entraînements.  




Il y a maintenant 501 ans ma mère m’avait mis au monde mon frère jumeau et moi, tout allait bien dans le meilleur des mondes jusqu’à ce que le gouvernement débarque chez nous. Il se trouvait en fait que le gouvernement était intéressé par le pouvoir de mon jumeau et qu’il voulait l’emmener. Vous vous doutez bien que mes parents ont tout fait pour le cacher et le garder. Ils ont réussis pendant quelques années à le cacher, faisant croire qu’il n’y avait que moi. J’ai passé mon enfance avec Dylan, mon jumeau, nous étions fusionnel sans trop l’être, il était mon frère, il était tout pour moi. Nous nous disputions comme des frères, cependant j’aurais fait n’importe quoi pour lui. Je me rappellerais toujours de ma mère qui débarquait dans la chambre et nous demandait de nous cacher sous le lit, alors je me cachais et tirait Dylan avec moi, j’avais toujours horreur de cette scène. Les cris d’agonies de mes parents étaient horribles, d’ailleurs aujourd’hui il m’arrive encore d’y rêver. Mon frère était destiné à devenir un démon, à nous oublier, car oui les démons n’ont plus d’identité à leurs arriver au château. Je devais me faire à l’idée que mon frère finirait par être emmené par Nébula et qu’il deviendrait un démon servant l’immonde femme qui l'avait enlevée à sa famille.

Je ne peux pas dire que je n’ai pas profité de mon enfance avec mon jumeau, puisque normalement il aurait dû être emmené dès la naissance et que le gouvernement ne l’a trouvé que vers l’âge de mes 311 ans (14 ans).  Mes parents étaient totalement détruit, d’ailleurs moi aussi, j’avais une partie de moi qui avait disparu, qui était à moitié morte. Les premiers jours après sa disparation furent les plus douloureux de ma vie, du moins c’est ce que je croyais. Deux semaines avaient passé, la douleur était toujours là cependant elle était un peu moins forte, le deuil de mon frère était dur, certes, mais il fallait que je l’oubli,  que je fasse comme s’il n’avait jamais existé, pourtant cela me paraissais impossible pour moi. Cette journée avait été juste inoubliable et détestable, je me rappelle encore, j’étais partit jouer avec des amis de ma meute. Ah oui j’avais oublié de préciser, je suis un loup, je possède une tâche de naissance en bas du dos celle-ci est en forme de lune, c’est cette tâche qui fait de moi un membre de la meute de la lune. Mes parents se trouvaient être bien placer à l’échelle de la meute, mon père était l’une des personnes qui se battait le mieux, il m’avait donc transmis son savoir depuis mon plus jeune âge faisant de moi un mauvais ennemis. Bien, je crois que je m’écarte un peu, je disais donc. J’étais partit jouer avec mes amis de ma meute, il commençait à se faire tard et nous avions donc tous décidés de rentrer chez nous. Arrivant chez moi, je fus surpris, la porte d’entrée était totalement fracassée, à cette vue, j’avais couru pour entrer voir ce qu’il se passe. J’avais poussé un cri devant la scène d’horreur qui se trouvait devant moi, des démons étaient là, ils étaient en train de tuer mes parents, surement parce qu’ils avaient désobéis au gouvernement. Soudain les démons c’était retourné vers moi et se dirigèrent vers moi, j’avais peur, alors j’avais pris la fuite, courant sans vraiment savoir où j’allais. J’avais perdu la seule famille qu’il me restait, les démons avaient finis par me laissé courir, puisque je me dirigeais vers la forêt interdite sans le savoir. Ils avaient arrêté la chasse, surement car ils pensaient que je ne survivrai pas dans celle-ci, pourtant j’avais survécu.

J’avais passé 2 jours dans la forêt, ayant peur de retourner chez moi. J’avais enfin réussi à me décider de rentrer quand un homme me surpris et me collait à terre. Il me retournait et me mit le couteau à la gorge, voyant que j’étais inoffensif, il relâchait le couteau et se levait. Il m’avait demandé ce que je faisais ici et lui avait alors raconté mon histoire, il m’avait alors proposé de rejoindre la résistance malgré mon jeune âge. Cet homme était l’un des meilleurs maître d’armes de la résistance, il m’avait pris sous son aile faisant de moi son protégé. Cet homme était comme un père pour moi, il prenait soin de moi comme son propre fils. Plus les années passaient plus mon expérience augmentait, j’arrivais même à battre la plupart des résistants sauf les plus forts. Puis au fur et à fur mesure, j’avais réussi à intégrer la résistance et me battait au côté de mon « père de cœur », j’aimais me battre avec lui, c’était tellement jouissif. Cet homme avait réussi à combler le vide qui était en moi quand j’ai perdu mon frère et mes parents, il est celui qui a réussi à me relever. Au fil du temps j’avais créés des amitiés aussi forte les unes que les autres, mais plus particulièrement ma petite brune adorée, Perséphone. Je l’adorais, je la considérais comme ma petite sœur.

Plus le temps passait plus j’aimais être dans la résistance je m’y sentais tellement bien, c’était comme une seconde famille. Je les aimais tous tellement, je sais que l’un de mes nombreux défauts est que je m’attache beaucoup trop vite, et ma sensibilité me joue des tours. Tous se passait bien cela faisait maintenant 111 ans que je me trouvais parmi la troupe de la résistance, cependant le pire que je ne puisse penser arrivait. Nous étions partis chasser et nous entrainer avec quelques résistants et mon « père de cœur »,  puis nous nous sommes faits attaqués par un démon. Nous avions eu le temps de le tuer, cependant il avait blessé quelques personnes, dont mon père. Le venin du démon était puissant, nous avions donc eu recours à la guérisseuse  pour qu’elle les soigne. Ne sachant pas quel démon il était, elle avait eu beaucoup de difficultés à trouver un remède, cependant elle n’avait pas été assez rapide, mon père avait succombé à ses blessures. J’étais totalement dévasté, c’était Perséphone qui était venue m’annoncé cette triste nouvelle..., je me rappelle de cette rage qui m’avait envahi à ce moment précis. Je ne pouvais pas y croire, décidément toutes les personnes que j’aimais finissaient par mourir par un de ces démons. Je n’avais qu’une envie tous les tuer, cependant mon frère faisait partit de ses monstres.. Perséphone m’avait alors nommé au même titre que mon père, j’étais à la fois fière et horriblement mal, j’avais pris la place d’un être cher qui avait disparu.  

Mes rêves d’enfants ce finissaient toujours en cauchemar, la transpiration sur le front, l’essoufflement, je n’en dormais presque plus, de plus aujourd’hui ces cauchemars sont de plus en plus présent. Depuis peu, il m’arrivait d’avoir des trous noirs de quelques heures, je ne savais pas pourquoi j’avais ça et essayais de comprendre mais sans résultats. La mort de mon père avait fait de moi un être encore plus protecteur qu’avant, de plus avec mon rôle je me sentais comme responsable de ce qu’il arrivait au membre de la résistance. Pour l’instant je n’ai jamais revu mon frère mais peut être qu’un jour je croiserais sa route. Puis un jour mon côté mi-démon était apparu. Puisque mon jumeau en est un je l’étais aussi à moitié. Il arrivait que le démon en moi prenne le dessus et il ne se privait pas de tuer ou de torturer des personnes, ou encore simplement de leurs faires peur. Quand ce démon prenait le contrôle et qu’il disparaissait, je ne savais pas ce qu’il se passait, ce qui faisait que j’avais des trous noirs, et que je n’étais pas conscient de ce qu’il se passait. Plus le temps avait passé plus Perséphone et moi nous rapprochions. Je ne voulais pas m’avouer que des sentiments étaient en train de se développer pour elle, elle était comme ma sœur, pourtant ce sentiment grandissait de plus en plus.






Yeah Geek Power !!!






Pseudo : Pretty Girl
Tu as quel âge ? bientôt 20 ans  
Tu nous a trouvé où ? Je suis la co-fonda
Et t'en penses quoi ? Je l'aime  
T'as un autre compte ? Lequel ? Mary Stuart  <3
Un petit mot ? Je vous aimes

©️️ Never-Utopia ©️️ code réalisée par Koalz






There's someone in my head, but it's not me. It is a demon.



The Twins, Moon & Sun:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Donovan S. O'Neil | Roxime | L'homme est son propre démon. ➳
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un homme de goût...
» Un homme tout nu !!!
» Nu d''un jeune homme...
» L'homme sans jambes, sans bras...
» Le rire est le propre de l’homme ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HYSTERIA  :: Il était une fois ... :: Le commencement :: Les légendes-
Sauter vers: