Partagez | 
 

 La vengeance est une justice sauvage (Perséphone)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Chef de la résistance de Roxime
Univers : Roxime.

Royaume : Roxime.
Race : Elfe.
Messages : 50
Date d'inscription : 09/11/2017


MessageSujet: La vengeance est une justice sauvage (Perséphone)  Dim 21 Jan - 15:35

Perséphone Hasen




❯ FEAT : Alycia debnam carey.
Carte d'Identitée

❯AGE : 493/22 ans.
❯ RACE : Elfe.
❯ Continent : Roxime
❯ Territoire/royaume : La forêt interdite (camps des hors la loi/résistance).
❯ CLASSE SOCIAL : Limite, mais il se suffit de peu.
❯ ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuelle.
❯ STATUT : Célibataire.
❯ CAMP : Elle ne prêtera allégeance à personne. Elle est fidèle aux résistants, c'est tout. Elle est la chef de la résistance de Roxime.
❯ SERIES / FILMS : Roxime.
❯ INVENTE : De mon imagination oui en soit, mais elle vient d'un livre que je suis en train d'écrire.

Caractère:
 

Pouvoir:
 



J'ai vu le jour au palais royale, vous l'avez bien compris je suis la fille ainée du roi des elfes mais personne ne le sait. Mon père a eu une aventure avec une domestique du chateau. Cette aventure sans lendemain, cette erreur, m'a créée. Cet homme sans honneur nous a exilé du chateau par peur que sa femme apprenne son infidélité. Après tout je ne suis qu'une batarde, mon sang royale n'est pas pure vu qu'il a été souillé par une domestique. Pourtant ma mère était plus valeureuse que cet homme que je n'appellerai jamais papa. Elle m'a élevé et m'a apporté tant d'amour malgré sa mince condition. Nous n'avions plus de terre, plus rien, le roi nous avait tout enlevé, il avait effacé toute trace ne notre existence. On c'est donc réfugié en forêt, ma mère était une bonne chasseresse, elle m'a appris à maitriser l'arc afin de se nourrir des animaux de la foret. Je n'ai jamais connu le confort, le luxe.. On se contentait de ce que l'on avait, on veillait l'une sur l'autre et c'était amplement suffisant. Ma mère n'a jamais voulu me dire d'où je venais, elle ne voulait pas que je sache que mon propre père m'avait renié. Cela ne me dérangeai pas, pour vivre je n'avais besoin que d'elle pas de lui.

Un jour d'hiver, on mourrait de faim plus que jamais. Les animaux avaient déserté la foret les fruit ne poussaient plus. Notre seule chance fut le marché, on se rendit la-bas afin de voler une ou deux pommes. Par malheur on se fut attrapé par un garde de la famille royale. Le roi aussi était de sortie, l'ayant aperçu ma mère m'avait demandé de m'enfuir. Je m'étais cachée derrière un tas de blé pour observer la scène. Mon père avait porté de nombreuses accusations sur ma mère. Tandis que l'accusée en colère avait déclarer devant tout le peuple l'infidélité du roi. C'est là que je compris qui était mon père. Cette révélation ne fus pas porté au sérieux et mon père l'a fus exécuter pour atteinte à la couronne. Elle n'avait dit que la vérité, et elle c'était fait lâchement couper la tête. J'avais poussé un cri, les gardes m'avaient poursuivi. J'ai couru des jours, en cavale. J'ai passé la frontière pour arriver au royaume principal de Roxime (quittant ainsi le royaume des elfes), les gardes étaient toujours à ma poursuite. Ils allaient me tuer. Heureusement j'étais bien plus rapide que les autres elfes m'étant exercé sans relâche pendant mon enfance. Je me refugiais dans la foret interdite, lieu où ils avaient abandonné la poursuite. Personne n'osait jamais s'y aventurer. Les gardes se disaient surement que les bois se chargeraient de mon sort. Mais j'ai survécu, j'ai appris chaque piège de cette foret, chaque recoin. Je connaissais à présent cette foret comme ma poche. Je me construis un repère au fin fond de la forêt. Apprenant à maitriser mes pouvoirs, mes capacités. J'étais devenu imbattable au tire à l'arc, je ne manquais jamais ma cible. Et j'excelle dans bien d'autres armes et forme de combats. Redoutable, j'étais guidé par mon désir de vengeance. Le roi des elfes devaient mourir. J'avais appris que ce dernier et sa femme avait eu un enfant : Elerinna. Que cette petite famille profite du peu de bonheur qui leurs reste car je leurs prédis une mort atroce et douloureuse. Je m'étais promis vengeance, et j'obtiendrai vengeance. J'ai commencé par la reine, je l'ai tué alors que personne n'a jamais su qui était le meurtrier. Ils me croient tous mort. J'ai volé pour vivre, sans jamais me faire attraper. Je suis une espionne et une guerrière imbattable. Mon nom fus vite reconnu parmi les royaumes : Perséphone. Réputé comme dangereuse, sauvage. Tuer me fait ni chaud ni froid. Ma tête est mise à prix dans tout les royaumes. Je ne pouvais plus faire cavalier seule, j'avais besoin d'aide. J'ai eu l'idée de recruter des hybrides dans ma troupe. Indirectement je me sentais proche d'eux. Ils étaient diffèrent, un mélange interdit, des batards rejeté de la société. (du moins en ce qui concerne le gouvernement de Nébula, raison pour laquelle j'ai une petite préférence pour Brenda bien que je ne sois fidèle à aucune déesse, je ne jure que par moi même). Le premier je recrutais dans mes rang fus Donovan qui devenu très vite mon bras droit. Peu a peu notre groupe s'agrandis et on devenu vite des centaines. Notre but : vivre librement, n'être soumis a aucune autorité monarchique ou divine. On nous considère comme des hors la loie, hors moi je dis qu'on est un peuple libre. Je mettrai tout en oeuvre pour convaincre mon armée d'attaquer le royaume des elfes afin d'oter la vie à ce roi répugnant et sa petite famille pathétique. Je ne me confis pas, je parle à personne de mon passé. Personne ne sait que je suis la fille du roi, la surprise ne sera que plus grande. Je suis morte de l'intérieur, m'interdisant tout sentiment le jour où ma mère est morte, beaucoup pense que je suis insensible, impassible. La souffrance je la garde en moi et je ne la laisse jamais sortir, pas encore. Je me suis coupé du monde extérieur, je suis une solitaire et je le resterai toujours, même si Donovan commence à gratter ma carapace je reste solide, je ne dois pas faiblir. Même si je suis désormais entouré je suis toujours seule, seule avec ma vengeance. Le roi me croit morte, il va avoir une surprise. Il va pouvoir goutté à ma colère quand il me regardera dans les yeux au moment précis où je lui ôterai la vie, où je lui couperai moi même la tête à son tour. La vengeance est une justice sauvage.  





Yeah Geek Power !!!







Pseudo : Princesse.
Tu as quel âge ? 19.
Tu nous a trouvé où ? C'est mon fofo.
Et t'en penses quoi ? <3 .
Acceptation d'un doublons d'avatar pour un inventé ? Nop.
T'as un autre compte ? Lequel ? La mère des dragons.
Un petit mot ? Razz .

Never-Utopia  code réalisée par Koalz


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La vengeance est une justice sauvage (Perséphone)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Goodbye Perséphone, dessins & photos
» Perséphone, le retour du printemps (diptyque)
» Déesse du Printemps ou Reine des enfers
» Persephone Books
» L’ENLEVEMENT DE PERSEPHONE d’Hélène Montardre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HYSTERIA  :: Il était une fois ... :: Le commencement :: Les légendes-
Sauter vers: