Partagez | 
 

 [PV : Mayim Ross] - Safe and sound until there is smoke

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Royaume : Autres royaumes
Race : Dragon
Messages : 16
Date d'inscription : 10/02/2018


MessageSujet: [PV : Mayim Ross] - Safe and sound until there is smoke  Dim 15 Avr - 16:12
Safe and sound until there is smokeLes landes de ces terres étaient gelées et blanches, un hiver éternel semblait régner sur se territoire étrange. Tout semble figer, dans le temps, comme si le monde lui-même, face à cette force de la nature qu’est le froid, c’était retiré pour laisser le pouvoir à l’immortalité glacée. Alors que mes ailes brassées puissant l’air autour de moi, alors que je survolé la zone, je ne pouvais m’empêcher de me dire qu’il serait dangereux d’approcher trop prés. Si j’avais assez de puissance pour en crée des ouragans et si j’avais vécu longtemps en montagne, il serait idiot que je m’aventure dans cet endroit. Même avec mes écailles la morsure brûlante du froid ce faisait ressentir, malgré la hauteur que j’avais prise pour éviter de voir mes ailes gelées.

Après avoir fait un dernier tour de l’endroit, je prenais la décision de prendre du repos. Cela faisait des jours que je volais sans manger ni boire, sans même un seul repos. Il était temps que je me pose, pour dormir un peu. Quittant les contrées inhospitalières aériennes, je retournais aux frontières plus clémentes entre une forêt de pins et la neige tombant drument plus loin, dans les montagnes. Atterrissant lourdement sur le sol sec et froid, mes ailes pliants et faisant rugir le bois fragile, cassant les branches et déracinant presque certains, je soufflais un air chaud par mes naseaux. Même loin de la principale source de froid, je sentais l’air frais et vif, d’ici. Il me fallait un nid douillé, pour dormir tranquille. Je ne craignais en rien les attaques des animaux ou des Hommes. Bien que mon corps soit naturellement chaud et que mes écailles me protégeraient naturellement du froid, je préférais éviter tout problème. Inutile de ce faire prendre par surprise par une tempête de neige, même si pour l’heure, je ne sentais rien arriver.

Ainsi, creusant un trou dans le sol avec mes griffes, j’envoyais la terre et des roches dans tout les sens, dévoilant ça et là, quelques racines ou quelques vers ce tortillant misérablement à l’air libre. Une fois le trou creusé assez profondément, pour que je puisse m’enrouler à l’intérieur, je regardais alentours, pour des arbres à brûler, que je prenais dans ma mâchoire avant de les jeter dans mon futur lit, avant de les écraser pour aplatir le tout et qu’il n’y est pas de bois qui dépasse. J’arrachais une nouvelle fois des arbres, car une fois le tout bien comprimé, il restait assez de place pour en mettre une deuxième tournée. Répétant la même action que précédemment, avant d’être satisfait du résultat.

Reculant légèrement, je pris une profonde inspiration, un roulement sourd résonnant dans mon poitrail, une lueur orangé tel le soleil, commença à ce faire dans les interstices de mes écailles, avant que je ne crache mon souffle puissant et rougeoyant, faisant bien vite monter la température ambiante et embrasant sans mal les arbres morts et la résine. Alors que je refermais ma gueule, laissant le tout ce consumé, j’observais les alentours, vérifiant une dernière fois que rien n’était dans les parages. Je laissais le feu consumé jusqu’au dernier morceau de bois, avant de recouvrir le tout de la terre précédemment enlevée. Rebouchant bien pour ne pas perdre la chaleur et laissant le sol ce réchauffé sous l’immense bûché rouge, j’attendis patiemment que le tout soit assez chaud pour que je m’y allonge. Ainsi, après quelques ajustements je m’enroulais sur moi-même, queue faisant presque entièrement le tour de mon corps, telle une ceinture de protection. Fermant les yeux en sentant la chaleur irradier sous moi, je poussais un soupir de plaisir.

M’endormant doucement, je resterais ainsi à travers vent et pluie voir même de la neige, durant plus de deux jours.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[PV : Mayim Ross] - Safe and sound until there is smoke
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HYSTERIA  :: Entrez dans le monde d'Hysteria :: Roxime :: Yessodin :: Le territoire d'eau-
Sauter vers: